Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Grandisson-140

Sender:John de Grandisson
Addressee:Lady Alice de .Mules
Date:23 July, 1329
 
Sample:The Register of John de Grandisson, ed. by F. Hingeston-Randolph, London, George Bell, 1894
Volume:
Page:



A nostre tresehere et treshonure fille en Dieu, Dame Alice de Mules, Johan, par la soffraunce de Dieu Evesque Dexcestre, saluz et trescheres amistez, ove la beniscoun de Dieu et la nostre.-Treschere Dame,-Purceo qe nous avoms entendu qe lesglise Daffetone Giffard est ja voide par la mort Sire Peres de Honetone, qi Dieux assoile, et apertient a vostre Avoesoun; coment qe nous ne eioms conisaunce de vous ne de vostre persone, qy nous peise durement et de queor, nepurquant, pur la graunde bounte qe nous avoms de vous oy, et la queyntaunce qe nous esperoms de vous avoir en temps avenir, nous enprenoms de vous prier qe vous plese pur lamur de nous voucher sauf le presentement de la dite Esglise en un de nos Clerks qil nous vous nomeroms, et que vous porra bon lieu tenir come yl ferra al eide de Dieu solonc son poer. E, chere Dame, ceste chose soveraynement requeroms, purceo qe le lieu en le mayn dun de noz nous seroit eise pur nostre giste en alaunt per pais. Et, sil vous plese, Dame, faire ceste nostre requeste, nous serroms prest autrefoich de avaunser un: des vos, pur qi vous nous requerez, quant nous verroms lieu et temps covenable. Tresehere Dame, le Seynt Espirit vous eit en Sa garde par Sa pite !-Escriptes a nostre Manoir de Peyngtone, len demeyn de la Magdalene.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


A nostre tresehere{ADJ+FE+TFE} et treshonure{ADJ+FE+TFE} fille en Dieu, Dame Alice de Mules, Johan, par la soffraunce de Dieu Evesque Dexcestre, saluz et trescheres{ADJ+FE+TFE} amistez, ove la beniscoun de Dieu et la nostre.-Treschere{ADJ+FE+TFE} Dame,-Purceo qe nous{1+PL+NEU+SBJ} avoms entendu qe lesglise Daffetone Giffard est ja voide par la mort Sire Peres de Honetone, qi Dieux assoile, et apertient a vostre Avoesoun; coment qe nous{1+PL+NEU+SBJ} ne eioms conisaunce de vous ne de vostre persone, qy nous{1+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} peise durement et de queor, nepurquant, pur la graunde{ADJ+FE+TFE} bounte qe nous{1+PL+NEU+SBJ} avoms de vous oy, et la queyntaunce qe nous{1+PL+NEU+SBJ} esperoms de vous avoir en temps avenir{INF+IR+TIR}, nous{1+PL+NEU+SBJ} enprenoms de vous prier qe vous{2+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} plese pur lamur de nous voucher sauf le presentement de la dite{ADJ+FE+TFE} Esglise en un de nos Clerks qil nous{1+PL+NEU+SBJ} vous{2+PL+NEU+IND+OBJ+VF} nomeroms, et que vous{2+PL+NEU+VF} porra bon lieu tenir{INF+IR+TIR} come yl{3+SG+WK+SBJ} ferra al{CON} eide de Dieu solonc son{MA+TMA} poer. E, chere{ADJ+FE+TFE} Dame, ceste{ADJ+FE+TFE} chose soveraynement requeroms, purceo qe le lieu en le{MA+TFE} mayn dun de noz nous{1+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} seroit eise pur nostre giste en alaunt per pais. Et, sil{3+SG+WK+IMP+SBJ} vous plese, Dame, faire{INF+RE+TRE} ceste{ADJ+FE+TFE} nostre requeste, nous{1+PL+NEU+SBJ} serroms prest autrefoich de avaunser un: des vos, pur qi vous{2+PL+NEU+SBJ} nous{1+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} requerez, quant nous{1+PL+NEU+SBJ} verroms lieu et temps covenable. Tresehere{ADJ+FE+TFE} Dame, le Seynt{ADJ+MA+TMA} Espirit vous{2+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} eit en Sa{FE+TFE} garde par Sa{FE+TFE} pite !-Escriptes a nostre Manoir de Peyngtone, len demeyn de la Magdalene.

Choose Letter