Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Grandisson-211

Sender:John de Grandisson
Addressee:The mayor of Exeter
Date:10th June 1332
 
Sample:The Register of John de Grandisson, ed. by F. Hingeston-Randolph, London, George Bell, 1894
Volume:
Page:



-Johan, par la merci Dieu Evesque Dexcestre, au Mair et Comune de la dite Citee, saluz od la benisoun de .Jhesu Crist.-Pour ceo qe nous avoms entenduz de certeyn qe compaignies de genz armeez, depar Lercevesque de Canterbirs, sont entreez la dite Citee et nostre Eglise de Seint Piere, y ceo Lundi darrein passe, par vostre defaute, ou par vostre assent, et ount arracee, debrusee, et emportee les copies de nostre Appel et de lappel le dit Ercevesque, par nous attacheez et fermeez de clous al us de nostre Chapitre, en evidence de nostre droit et de noz Priveleges, que nostre Seint Piere, le Pape, nous ad novelement de sa grace grantee; quieux nul Crestien ne devreit par reson contrarier ne contrepleder, contre la tenour des mandemenz nostre Seignur le Roi de ceo a vous directz; as quieux vous devriez estre plus obeisanz, qe vous ne comencez estre, si vous regardissez bien vostre estat en totes choses, et auxint en prejudice de nous. Et ceo par condut, compasseŞment, et meyntenance dauquns mesfesours, qe vount armeez afforceement et ount meneez et meyntenuz le dit Ercevesque, contrarianz noz ditz Priveleges et nostre dit Appel, et se fount colour qil vount issi armeez pur veiller en meyntenance de la pees, et par auquns qe sont felouns le Roi et outlageez en autres Counteez, et en la dite Citee entre vous recetteez et meyntenuz pur maufaire; quele chose ne serra mie mout covenable, ne acordant a la ley ne a la pees, si Dieu plest, quant temps vendra. Vous prioms qe certefier nous voillez, par assent des bones genz de vostre Comune, des nouns des ditz mesfesours et de lour abettours et meyntenours, issint qe nous puissoms faire nostre suite devers eux sanz meller ovesqes eux bones genz qe nount coupe; et qe vous de vostre part facez faire tieux redresces come vous entendez avower devant nostre Seignur le Roi et son Consail de ceo qapent a sa Reaute, et devant nous de ceo qapent a nostre Jurisdiccion. De ceste chose nous mandez hastivement response, par trois ou iiij bones genz de voz veysyns, ou par voz Letres. A Dieu, Qe vous gard et vous doynt grace de bien faire! - Escriptes a nostre Manoir de Cliste, le disme jour de Juyn.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


-Johan, par la merci Dieu Evesque Dexcestre, au Mair et Comune de la dite{ADJ+FE+TFE} Citee, saluz od la benisoun de .Jhesu Crist.-Pour ceo qe nous{1+PL+NEU+SBJ} avoms entenduz de certeyn qe compaignies de genz armeez{ADJ+FE+TFE}, depar Lercevesque de Canterbirs, sont entreez la dite{ADJ+FE+TFE} Citee et nostre Eglise de Seint Piere, y ceo Lundi darrein passe, par vostre defaute, ou par vostre assent, et ount arracee, debrusee, et emportee les copies de nostre Appel et de lappel le dit{ADJ+MA+TMA} Ercevesque, par nous attacheez et fermeez de clous al{CON} us de nostre Chapitre, en evidence de nostre droit et de noz Priveleges, que nostre Seint{ADJ+MA+TMA} Piere, le Pape, nous{1+PL+NEU+IND+OBJ+VF} ad novelement de sa{FE+TFE} grace grantee; quieux nul{ADJ+MA+TMA} Crestien ne devreit par reson contrarier ne contrepleder, contre la tenour des mandemenz nostre Seignur le Roi de ceo a vous directz; as{CON} quieux vous{2+PL+NEU+SBJ} devriez estre{INF+RE+TRE} plus obeisanz, qe vous{2+PL+NEU+SBJ} ne comencez estre{INF+RE+TRE}, si vous{2+PL+NEU+SBJ} regardissez bien vostre estat en totes{ADJ+FE+TFE} choses, et auxint en prejudice de nous. Et ceo par condut, compasseŞment, et meyntenance dauquns mesfesours, qe vount armeez afforceement et ount meneez et meyntenuz le dit{ADJ+MA+TMA} Ercevesque, contrarianz noz ditz{ADJ+MA+TMA} Priveleges et nostre dit{ADJ+MA+TMA} Appel, et se fount colour qil{3+PL+WK+SBJ} vount issi armeez pur veiller en meyntenance de la pees, et par auquns qe sont felouns le Roi et outlageez en autres Counteez, et en la dite{ADJ+FE+TFE} Citee entre vous recetteez et meyntenuz pur maufaire{INF+RE+TRE}; quele{ADJ+FE+TFE} chose ne serra mie mout covenable, ne acordant a la ley ne a la pees, si Dieu plest, quant temps vendra. Vous{2+PL+NEU+IND+OBJ+VF} prioms qe certefier nous{1+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} voillez, par assent des bones{ADJ+FE+TFE} genz de vostre Comune, des{CON} nouns des{CON} ditz mesfesours et de lour abettours et meyntenours, issint qe nous{1+PL+NEU+SBJ} puissoms faire{INF+RE+TRE} nostre suite devers eux sanz meller ovesqes eux bones{ADJ+FE+TFE} genz qe nount coupe; et qe vous{2+PL+NEU+SBJ} de vostre part facez faire{INF+RE+TRE} tieux{ADJ+MA+T} redresces come vous{2+PL+NEU+SBJ} entendez avower devant nostre Seignur le Roi et son{MA+TMA} Consail de ceo qapent a sa{FE+TFE} Reaute, et devant nous de ceo qapent a nostre Jurisdiccion. De ceste{ADJ+FE+TFE} chose nous{1+PL+NEU+IND+OBJ+VF} mandez hastivement response, par trois ou iiij bones{ADJ+FE+TFE} genz de voz veysyns, ou par voz Letres. A Dieu, Qe vous{2+PL+NEU+DIR+OBJ+VF} gard et vous{2+PL+NEU+IND+OBJ+VF} doynt grace de bien faire{INF+RE+TRE}! - Escriptes a nostre Manoir de Cliste, le disme jour de Juyn.

Choose Letter