Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-017

Sender:King Edward II of England
Addressee:Richard Kellawe, bishop of Durham
Date:1316
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. IV
Page:508



Edward, etc. Al honurable pier, etc. Por ce qe nous desirroms molt le ben et le profit nostre bien ame Robert de Jar' de Hoveden par resoun de Johan son fuiz nadguers nostre clerk qi morust en nostre service es parties descoce, lequel Robert est de noun poer de luy mesmes eider par veillesce. Vous prioms especialment e e quer qe a nostre blen ame Thomas filz le dit Robert voillez pur amour de nous graunter la Baillie de la foresterie de voz parke et boys de Hoveden a tenir a tote vostre vie, en tieu manere qil se port e bien e loialment en cel office. Issint qe entendant a meisme cele office il puisse demorrer pres de son pier et de sez profitz qil avera dycel, y puisse du meuz ordeiner et purveer son estat e sa sustenaunce et quil ne chece en plus graunt meschef par defaute deide. E ceste nostre prier voillez si graciousement ottroier et parfournir qe les ditz Robert e Thomas se puissent sentir eidez par nous, et qe nous vous en doioms bon gre savoir. E par voz lettres et par le portour de cestes nous remaundez ceo qe vous en averez fait. Done, etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward, etc. Al honurable pier, etc. Por ce qe nous desirroms molt le ben et le profit nostre bien ame Robert de Jar' de Hoveden par resoun de Johan son fuiz nadguers nostre clerk qi morust en nostre service es parties descoce, lequel Robert est de noun poer de luy mesmes eider par veillesce. Vous prioms especialment e e quer qe a nostre blen ame Thomas filz le dit Robert voillez pur amour de nous graunter la Baillie de la foresterie de voz parke et boys de Hoveden a tenir a tote vostre vie, en tieu manere qil se port e bien e loialment en cel office. Issint qe entendant a meisme cele office il puisse demorrer pres de son pier et de sez profitz qil avera dycel, y puisse du meuz ordeiner et purveer son estat e sa sustenaunce et quil ne chece en plus graunt meschef par defaute deide. E ceste nostre prier voillez si graciousement ottroier et parfournir qe les ditz Robert e Thomas se puissent sentir eidez par nous, et qe nous vous en doioms bon gre savoir. E par voz lettres et par le portour de cestes nous remaundez ceo qe vous en averez fait. Done, etc.

Choose Letter