Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-022

Sender:King Edward II of England
Addressee:Richard Kellawe, bishop of Durham
Date:1316
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. IV
Page:513



Edward, etc. Al honurab1e piere, etc. Come vous nous grantissiez nadgiers a Berewyk' sur Twede par aucunes resons, dieux mille mars a paier la une moyte a la Nativite Seint Johan le Baptistre darreinement passee, e lautre moyte a la Seint Michel prechein avenir, des queux vous nous feistes paier nadgaires en nostre garderobe deux centz livres par les meyns Wauter de Gosewyk, e cynk centz livres vous assignasmes a paier a nostre chier cosyn e foial Monsieur Henri de Beaumont, vous mandoms qe de ceo qe arere est des deux mille mars avauntditz facez paer a la dite Seint Michel sanz plus delay a nostre chier frere et foial Monsieur Rauf de Monthermer deux centz mars en partie de soute des dettes qe nous li devoms a nostre escheqier des termes passez retenaunt ses lettres patentes par les queux il soi conoise aver taunt resceu de nous par vostre meyn, en partie de soute des dettes avauntdites par tesmoignanee des queux lettres, nous vous en feroms estre quites devers nous. Done, etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward, etc. Al honurab1e piere, etc. Come vous nous grantissiez nadgiers a Berewyk' sur Twede par aucunes resons, dieux mille mars a paier la une moyte a la Nativite Seint Johan le Baptistre darreinement passee, e lautre moyte a la Seint Michel prechein avenir, des queux vous nous feistes paier nadgaires en nostre garderobe deux centz livres par les meyns Wauter de Gosewyk, e cynk centz livres vous assignasmes a paier a nostre chier cosyn e foial Monsieur Henri de Beaumont, vous mandoms qe de ceo qe arere est des deux mille mars avauntditz facez paer a la dite Seint Michel sanz plus delay a nostre chier frere et foial Monsieur Rauf de Monthermer deux centz mars en partie de soute des dettes qe nous li devoms a nostre escheqier des termes passez retenaunt ses lettres patentes par les queux il soi conoise aver taunt resceu de nous par vostre meyn, en partie de soute des dettes avauntdites par tesmoignanee des queux lettres, nous vous en feroms estre quites devers nous. Done, etc.

Choose Letter