Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-024

Sender:King Edward II of England
Addressee:Richard Kellawe, bishop of Durham
Date:1316
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. IV
Page:515



Edward, etc. Al honurable piere, etc. Nous vous mandoms en chargeaunt qe le maundement qe nous vous feisoms par bref de nostre grant seal pur nos chiers en Dieu Abbe e couvent de Seint Auban en droit de leglise de Ovreconsclif, la quele il ount tenuz grant piece en propres oeps, e dount vous lor avez ouste a force e armes, a ce qest dit, facez mettre en execucion saunz delai, solonc la tenour du dit bref, eaunt regard as resons contenues en meisme le bref e a soveners mandementz e prieres qe nous vous avoms fait avaunt ces houres ausi bien souz nostre grant seal come souz nostre prive seal sour meisme la busoigne, a queus vous nestes uncore obeiez, ne rien nen avez fait, a ceo qe nous avoms entendu dount nous nous merveilloms durement. E vous portez en tieu manere en ceste busoigne ausi bien en le repel de la collacion de la dite eglise si nule en eez fait, come en toutes autres choses contenues en nostre dit bref, qe les ditz abbe e covent neyent encheson de returner autrefoiz a nous enpleinant, parquoi nous y devoms plus grevousement mettre la meyn, par autre remedie en vostre defaute. Done, etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward, etc. Al honurable piere, etc. Nous vous mandoms en chargeaunt qe le maundement qe nous vous feisoms par bref de nostre grant seal pur nos chiers en Dieu Abbe e couvent de Seint Auban en droit de leglise de Ovreconsclif, la quele il ount tenuz grant piece en propres oeps, e dount vous lor avez ouste a force e armes, a ce qest dit, facez mettre en execucion saunz delai, solonc la tenour du dit bref, eaunt regard as resons contenues en meisme le bref e a soveners mandementz e prieres qe nous vous avoms fait avaunt ces houres ausi bien souz nostre grant seal come souz nostre prive seal sour meisme la busoigne, a queus vous nestes uncore obeiez, ne rien nen avez fait, a ceo qe nous avoms entendu dount nous nous merveilloms durement. E vous portez en tieu manere en ceste busoigne ausi bien en le repel de la collacion de la dite eglise si nule en eez fait, come en toutes autres choses contenues en nostre dit bref, qe les ditz abbe e covent neyent encheson de returner autrefoiz a nous enpleinant, parquoi nous y devoms plus grevousement mettre la meyn, par autre remedie en vostre defaute. Done, etc.

Choose Letter