Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-035

Sender:King Edward II of England
Addressee:Richard Kellawe, bishop of Durham
Date:1316
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. IV
Page:527



Edward par la grace de Dieu, etc. Al honurable pere, etc. Nous vous prioms especialment e de cuer, sicome plusurs foiz vous avoms priez qen les busoignes qe touchent nostre chier en Dieu ... Abbe de Seint Auban devers vous par reison de leglise de Overconesclive, ne voillez mettre enpeschement ne desturbance au droit le dit abbe contre reson, eincz a mesme labbe en celes busoignes e en tutes autres qe lui tuchent devers vous, voillez estre graciouse e favorables en droiture pur amour de nous, issint qil sen puisse loer, e qe nous vous en doioms mercier. Et por ce qe nous entendoms qe le debate qest entre le dit abbe e nostre chier e foial Monsieur Rauf le fiz Williame par reison de la dite eglise sera precheinement appesez par aimable composicion, vous prioms chierment qe vous vous voillez suffrir a doner la dite eglise par laps de temps tut soit le temps passez avant qe la dite composicion soit parfaite. Car nous harrioms mout qe le dit abbe en trova autre enpeschement apres la composicion avantdite. Et nous remandez par vos lettres et par le portour de cestes ce qe vous en voudriez faire pur ceste nostre requeste. Done, etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward par la grace de Dieu, etc. Al honurable pere, etc. Nous vous prioms especialment e de cuer, sicome plusurs foiz vous avoms priez qen les busoignes qe touchent nostre chier en Dieu ... Abbe de Seint Auban devers vous par reison de leglise de Overconesclive, ne voillez mettre enpeschement ne desturbance au droit le dit abbe contre reson, eincz a mesme labbe en celes busoignes e en tutes autres qe lui tuchent devers vous, voillez estre graciouse e favorables en droiture pur amour de nous, issint qil sen puisse loer, e qe nous vous en doioms mercier. Et por ce qe nous entendoms qe le debate qest entre le dit abbe e nostre chier e foial Monsieur Rauf le fiz Williame par reison de la dite eglise sera precheinement appesez par aimable composicion, vous prioms chierment qe vous vous voillez suffrir a doner la dite eglise par laps de temps tut soit le temps passez avant qe la dite composicion soit parfaite. Car nous harrioms mout qe le dit abbe en trova autre enpeschement apres la composicion avantdite. Et nous remandez par vos lettres et par le portour de cestes ce qe vous en voudriez faire pur ceste nostre requeste. Done, etc.

Choose Letter