Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-037

Sender:King Edward II of England
Addressee:Richard Kellawe, bishop of Durham
Date:1316
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. IV
Page:528



Edward, etc. AI honorable pere etc. Nous avoms entendu qe nostre chier e foial Monsieur William Basset engagea a Monsieur Johan le Fiz Marmaduke son bois de Pench’, a teme de dis aunz, e qe puis mesme celui Monsieur Willame aprompta du dit Monsieur Johan dis livers par certenes covenances qe sil ne paast mesme les dis livers as certeins termes entre eux acordez, le le dit bois demorast au dit Monsieur Johan et a ses heirs a touz jours, sicome plus pleinement estoit contenuz en escntz faitz sur les covenances avantdites, e qe jea soit ce qe le dit Monsieur Williame au primer terme de paement feust par nostre comandement en nostre servise es parties descoce, par quoi nous preismes sur nous de lui garder de damage et de desheriteson vers le dit Monsieur Johan et ses heirs en cele partie, et eit puis pae mesme les deners, et recoveri un escrit qen fu fait entre lui e le dit Monsieur Johan, et soit prest a garder les primeres covenances. Nepurquant Monsieur Richard le fiz Marmaduke fuiz e heir le dit Monsieur Johan clayme proprete en dit bois, et en fait wast et destruccion, auxi come il feust soen propre a grant damage e aperte desheriteson le dit Monsieur Williame, de quoi nous nous merveilloms mout. Par quoi nous vous prioms chierement qe vous mettez laide e conseil qe vous porrez qe wast, vente, ne destruccion ne soit fait en dit bois durant le dit terme, e qe le dit Monsieur Williame soit garde de desheriteson en cele partie. Car nous herrions molt qil encorust desheriteson ou autre damage par encheson de nostre dit servise. Done, etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward, etc. AI honorable pere etc. Nous avoms entendu qe nostre chier e foial Monsieur William Basset engagea a Monsieur Johan le Fiz Marmaduke son bois de Pench’, a teme de dis aunz, e qe puis mesme celui Monsieur Willame aprompta du dit Monsieur Johan dis livers par certenes covenances qe sil ne paast mesme les dis livers as certeins termes entre eux acordez, le le dit bois demorast au dit Monsieur Johan et a ses heirs a touz jours, sicome plus pleinement estoit contenuz en escntz faitz sur les covenances avantdites, e qe jea soit ce qe le dit Monsieur Williame au primer terme de paement feust par nostre comandement en nostre servise es parties descoce, par quoi nous preismes sur nous de lui garder de damage et de desheriteson vers le dit Monsieur Johan et ses heirs en cele partie, et eit puis pae mesme les deners, et recoveri un escrit qen fu fait entre lui e le dit Monsieur Johan, et soit prest a garder les primeres covenances. Nepurquant Monsieur Richard le fiz Marmaduke fuiz e heir le dit Monsieur Johan clayme proprete en dit bois, et en fait wast et destruccion, auxi come il feust soen propre a grant damage e aperte desheriteson le dit Monsieur Williame, de quoi nous nous merveilloms mout. Par quoi nous vous prioms chierement qe vous mettez laide e conseil qe vous porrez qe wast, vente, ne destruccion ne soit fait en dit bois durant le dit terme, e qe le dit Monsieur Williame soit garde de desheriteson en cele partie. Car nous herrions molt qil encorust desheriteson ou autre damage par encheson de nostre dit servise. Done, etc.

Choose Letter