Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: Royal-042

Sender:King Edward I of England
Addressee:John Langton, Chancellor
Date:10 Nov 1291
 
Sample:Registrum Palatinum Dunelmense, Rolls Society
Volume:Vol. F
Page:193



Edward par la grace de Dieu Roy Dengeleterre seignur Dirlaunde et Duc de Aquitayne a son cher clerc et feal Johan de Langetone, salutz. Pur ceo qe aucunes gentz qi furent en Gascoigne en la compaignie de nostre feal et loial Simon de Montague, apres ceo qe il esteient venutz en Engleterre et departiz du servise meisme celuy Simon, ount fait assemblees et se sunt cuylliz en grant compaignie et vount de pais en autre es countez de Somersete et de Dorsete et de Devenschire fesauntz roberies, homecides et plusours trespas countre nostre pees et se avouwent par le dit Simoun, en grant esclaundre et prejudice de luy et de son estat, a ceo qe il nous ad fait entendaunt. De queu il se est a nous durement pleint, e remedee nous en ad requis. Nous, a la requeste meisme celuy Simoun, vous maundoms qe par lettres de nostre graunt seal assignez en due fourme nos feaux et loiaux Thomas de Berkele et Hugue Pointz denquerre diligeaument par serementz de bons et de loiaus hommes des ditz countez queus sunt les avauntdutz mesfesours, et qi sunt lour recettours, et par qui, comment et en quele manere il sont maintenuz, et des tutes les autres choses qe sount a enquerre en cele partie, issint que les enquestes sur ceo faitz destinctement et apertement nous soient enveez desouz les seals des avantditz Thomas et Hugue et desouz les seals de ceaux par qui celes enquestes serront faites. Done desouz nostre prive seal a Duresme le Dime jour de Novembre en le an de nostre regne vintime.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Edward par la grace de Dieu Roy Dengeleterre seignur Dirlaunde et Duc de Aquitayne a son cher clerc et feal Johan de Langetone, salutz. Pur ceo qe aucunes gentz qi furent en Gascoigne en la compaignie de nostre feal et loial Simon de Montague, apres ceo qe il esteient venutz en Engleterre et departiz du servise meisme celuy Simon, ount fait assemblees et se sunt cuylliz en grant compaignie et vount de pais en autre es countez de Somersete et de Dorsete et de Devenschire fesauntz roberies, homecides et plusours trespas countre nostre pees et se avouwent par le dit Simoun, en grant esclaundre et prejudice de luy et de son estat, a ceo qe il nous ad fait entendaunt. De queu il se est a nous durement pleint, e remedee nous en ad requis. Nous, a la requeste meisme celuy Simoun, vous maundoms qe par lettres de nostre graunt seal assignez en due fourme nos feaux et loiaux Thomas de Berkele et Hugue Pointz denquerre diligeaument par serementz de bons et de loiaus hommes des ditz countez queus sunt les avauntdutz mesfesours, et qi sunt lour recettours, et par qui, comment et en quele manere il sont maintenuz, et des tutes les autres choses qe sount a enquerre en cele partie, issint que les enquestes sur ceo faitz destinctement et apertement nous soient enveez desouz les seals des avantditz Thomas et Hugue et desouz les seals de ceaux par qui celes enquestes serront faites. Done desouz nostre prive seal a Duresme le Dime jour de Novembre en le an de nostre regne vintime.

Choose Letter