Anglo-Norman Correspondence Corpus

Letter: miscellaneous-005

Sender:John Kirkby Bishop of Carlisle
Addressee:unknown
Date:lated Dec 1331- early Jan 1332
 
Sample:Register of Jhn Kirkby Bisho of Carlisle
Volume:Vol. Canterbury and York Society vol. 81
Page: p. 34



Treshonores seignurs. Nous resceumes voz honorables lettres la veille de Nowell a Kardoill et avoms entendu la credence que monsire Randolf de Dacre nous dit depar vous, sur quei fesoms a savoir a voz seignuries que maundement navioms nul de nostre seignur le Roi autre que de maunder a Noef Chastel sur Tyne le jour de seint Nicholas darreyn passe dys hommes darmes, solenc ceo Sires que vous poez veere sil vous plest par la lettre du dit maundement, la quele Sires nous vous envoims par nostre bien ame vadlet portur de cestes. A quel jour Sires nous y fusmes en propre persone de vous avoir monstre coment nous avoms maundee au Tresorier pur nous faire servir de ceo que due nous fust du temps passe, de quei Sires nous ne fusmes pas servi adonques ne unqore ne fumes. Et a ceo Sires noz terres sount nettement ars et destruz par les enemys Descoce, issi Sires que nous navoms de quei du nostre a demurer en la marche ne de traveiller meismes de guerre ne gentz maunder plus que nous navoms fait, dount Sires il nous enpoise trop malementz et nomement pur la reverence de voz venues devers les marches a ceste foiz, car Sires nous irrioms plus volenters ove vous que ove nuls autres apres le corps nostre seignur le roi mesmes, si nous le puissoms avoir fait en nule manere. Et ovesque ceo Sires nous avoms un plee en le countee de Oxenford touchant le droit de nostre eglise ou il nous convient estre dedeinz les ouet jours apres la Typheyne, et y eussoms estee a ceste foiz heur, sil ne fust pur attendre voz venues pur sauvacione de la marche, auxi come le dit portur des cestes purra plus pleynement monstrer a voz seignuries, a qi vous pleise Sires foi et credence doner. Et nous pur excuse tenir a ceste foiz pur les causes susdites, car certeynement Sires nous ne nous feignams de rien ne james ferroms devers vous des choses que faire purroms a voz plesaunces. Treshonorez seignurs Dieu vous donnoit honur et bon esploit. Escrit etc.
Hold the cursor over a tag to view its description or view the full tagset.


Treshonores seignurs. Nous resceumes voz honorables lettres la veille de Nowell a Kardoill et avoms entendu la credence que monsire Randolf de Dacre nous dit depar vous, sur quei fesoms a savoir a voz seignuries que maundement navioms nul de nostre seignur le Roi autre que de maunder a Noef Chastel sur Tyne le jour de seint Nicholas darreyn passe dys hommes darmes, solenc ceo Sires que vous poez veere sil vous plest par la lettre du dit maundement, la quele Sires nous vous envoims par nostre bien ame vadlet portur de cestes. A quel jour Sires nous y fusmes en propre persone de vous avoir monstre coment nous avoms maundee au Tresorier pur nous faire servir de ceo que due nous fust du temps passe, de quei Sires nous ne fusmes pas servi adonques ne unqore ne fumes. Et a ceo Sires noz terres sount nettement ars et destruz par les enemys Descoce, issi Sires que nous navoms de quei du nostre a demurer en la marche ne de traveiller meismes de guerre ne gentz maunder plus que nous navoms fait, dount Sires il nous enpoise trop malementz et nomement pur la reverence de voz venues devers les marches a ceste foiz, car Sires nous irrioms plus volenters ove vous que ove nuls autres apres le corps nostre seignur le roi mesmes, si nous le puissoms avoir fait en nule manere. Et ovesque ceo Sires nous avoms un plee en le countee de Oxenford touchant le droit de nostre eglise ou il nous convient estre dedeinz les ouet jours apres la Typheyne, et y eussoms estee a ceste foiz heur, sil ne fust pur attendre voz venues pur sauvacione de la marche, auxi come le dit portur des cestes purra plus pleynement monstrer a voz seignuries, a qi vous pleise Sires foi et credence doner. Et nous pur excuse tenir a ceste foiz pur les causes susdites, car certeynement Sires nous ne nous feignams de rien ne james ferroms devers vous des choses que faire purroms a voz plesaunces. Treshonorez seignurs Dieu vous donnoit honur et bon esploit. Escrit etc.

Choose Letter